Un mois après l’ouverture du T11, Les salariés de Transkeo faisaient grève contre le dumping social !

Le 1er juillet, à Epinay, l’inauguration en grande pompe de la ligne de Tram-Train T11 s’était tenue face au rassemblement de plusieurs centaines de cheminot-e-s venus dénoncer le dumping social mis en place par la SNCF. En faisant le choix de créer la filiale Transkeo et de lui confier l’exploitation de cette ligne ferroviaire, la SNCF marquait sa volonté de contourner les règles sociales en vigueur dans le transport ferroviaire de voyageur alors même qu’aucune convention collective n’y est encore applicable.

Les salariés de Transkeo n’ont pas tardé à faire les frais de cette politique : après une période de formation bâclée ils se sont vus imposer une polyvalence inacceptable, une amplitude des journées de travail jusqu’à 11 heures, des cadences de travail insupportables pour assurer la circulation des Tram-trains malgré un manque d’effectif criant, tout cela pour des salaires inférieurs à ce qui leur avait été annoncé lors de leur embauche !

La fédération SUD-Rail a alerté dès le mois de mai la direction de Transkeo, en déclenchant une procédure de prévention des conflits puis un préavis de grève, que cette politique de dumping social entraînerait immanquablement un conflit social si les revendications des salariés n’étaient pas entendues. Plutôt que de répondre aux revendications des salarié-e-s, la direction de Transkeo fait donc le choix de l’épreuve de force.

Les salariés de Transkeo se sont très majoritairement mis en grève jeudi 3 août. Les patrons de Transkeo continuent de faire la sourde oreille et renvoient à d’hypothétiques négociations en fin d’année après l’élection de représentants du personnel mais les salariés sont déterminés à se battre !

SUD-Rail soutient la mobilisation des salarié-e-s de Transkeo et met à leur disposition son outil syndical pour faire aboutir leurs revendications. SUD-Rail continue à revendiquer l’exploitation de la ligne T11 par la SNCF et l’intégration à la SNCF de tous les salarié-e-s de Transkeo pour le développement d’un service public de transport de qualité ! Aucun doute que les difficultés des salarié-e-s auront des conséquences sur les usager-e-s.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s