Quand l’inspection du travail manque d’effectifs, ce sont les travailleur-se-s qui sont moins protégé-e-s !

Aujourd’hui aucun-e controleur-se, ou inspecteur-se du travail n’est affecté-e dans les endroits noircis sur la carte. A l’aéroport de Roissy, il manque un tiers des agents de contrôle.

sudtravailcarte-vide

Sans agent-e-s de l’inspection pour veiller à l’application du travail dans les entreprises et sur les chantiers, les premières victimes sont toujours les travailleur-se-s. La réduction de 10 % des effectifs à l’inspection du travail en Ile-de-France cette année est une des attaques que subissent les salarié-e-s de la part du gouvernement actuel et de ceux qui l’ont précédé, comme les lois Travail successives, la réforme de la médecin du travail ou les conditions de saisine du Conseil de Prudhommes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s